Editions Clinamen - à paraître

** Screamscape

Auteurs multiples

 

Dans le cadre du Screamscape - qui prend place à Fri Art de juin à septembre 2015 - Clinamen développe un projet d’édition récursif et fragmentaire qui rendra compte non seulement des événements qui s’y passent mais également de l’architecture conceptuelle du projet; sa temporalité, sa dynamique. La publication rend compte du “multiple” de la semaine en étant à la fois dans l’archive, la diffusion et le vivant. Il s’agit avant tout d’être dans la poursuite du concept et non pas uniquement dans le témoignage.

 

 

** Temps à devenir: à propos de l’histoire du temps

 

Ilya Prigogine

 

Tout le monde sait bien que, après la mort de Mozart, il n’y aura pas un second « Don Juan »; après la mort de Michel-Ange, il n’y aura pas une seconde chapelle Sixtine. Mais on pense quelquefois que la science est un processus presque automatique: par exemple, s’il n’y avait pas eu Einstein, il y aurait eu quelqu’un d’autre qui aurait découvert la relativité générale. Il n’y a rien de moins certain! Au contraire, je pense que s’il n’y avait pas eu Einstein, nous n’aurions peut-être pas la relativité sous sa forme actuelle.

 

Physicien et chimiste belge d’origine russe, lauréat du Prix Nobel de chimie en 1977, Ilya Prigogine a revitalisé la science grâce à des théories fécondes pour l'étude de problèmes aussi variés que le trafic automobile, les sociétés d'insectes ou la croissance des cellules cancéreuses. Il est l'auteur de nombreux ouvrages scientifiques où il aborde des questions aussi fondamentales que la matière, le vide et le temps.

 

 

 

 

** Aiko

Kim Seob Boninsegni

 

Aiko est une nouvelle, un exercice d’écriture basé sur plusieurs axes de recherches dont le scénario va réécrire l’histoire d'une personne – de l'artiste sans qu'il ne soit lui – afin d'en faire le personnage d’une fiction à la fois particulière et globale.

En s’intéressant à des phénomènes de société tels que les Juggalos, le Swatting, le séisme du Kanto, le Kiviak - et à travers les représentants des générations les plus jeunes Y et Z - cette fresque doit permettre à la génération de l'artiste d’accepter ce qu’elle fut et devra encore être. Une génération à la fois pré-digitale et pionnière dans ce domaine, la première ayant été enfantée par le «capitalisme artiste», une génération multiple, profondément mélancolique et située au carrefour de nombres d’histoires.

Tout en réinterrogeant les récurrences et les thématiques qui ont marqué les travaux de Kim Seob Boninsegni, l'écriture est conçue comme une errance éclairée. Cette histoire permettra, à une époque où le récit envahit à nouveau le champ de l’art, de mieux appréhender les mécanismes à la base de notre manière de faire des choix et de nous inscrire dans des ensembles sociaux toujours plus complexes.

 

 

** Quarks und Bastards √2+-o.ooo2

Auteurs multiples

 

Connaissances tacites/Tacit Knowledge

La transmission de la connaissance ne se fait pas toujours de manière explicite et dicible. Un soupçon sévit et affirme qu'une grande partie (mais quelle partie?) des savoirs se développent et circulent sans qu'on puisse s'en rendre compte. Des connaissances qui ne font pas partie des registres, des programmes, liées à l'intuition et aux qualités d'action du corps et des mains, une sensibilité intime qui joue un rôle tout aussi important que l'information directement transmissible.

Connaissance tacites est une notion d'abord développée par Michael Polanyi et approfondie par la philosophie des sciences expérimentales. Mais on ne doute pas qu'elle intervient considérablement dans le domaine de l'art, de l'artisanat, de la chirurgie, du jardinage… Notion séduisante, elle est également reprise par le management au même titre que la créativité promue dans le tertiaire.

Mais puisque ces connaissances sont désormais subodorées, comment peut-on trouver des moyens de les déceler et, qui sait, de les exprimer?